Dossiers

Ferme Québec-Oies

Ferme Québec-Oies

Ferme Québec-Oies Auteur : Ferme Québec-Oies

Dossiers

Ferme Québec-Oies

C’est tout d’abord pour le plaisir, et par gourmandise, que Natacha Jobin et Simon Brousseau ont commencé à élever quelques oies, canards et autres volailles. Puis, en 2004, leur passion se concrétise. Ils achètent une terre et ils fondent la Ferme Québec-Oies, à St-Ferréol-les-Neiges, sur la Côte-de-Beaupré. Leur petit troupeau de 100 oies Embden s’agrandit et, aujourd’hui, ce sont 800 oies qui vivent en liberté sur 50 hectares de terre et mangent tout naturellement l’herbe qu’elles trouvent sous leurs pattes palmées.

Le gavage, une opération délicate et pas du tout douloureuse contrairement aux idées reçues, s’étend sur trois semaines. Quatre fois par jour, les bêtes au long cou se nourrissent des meilleurs grains, achetés localement. Puis, pendant l'automne, le troupeau est mené, 80 bêtes à la fois, à l'abattoir de la ferme Orléans, sur l'île du même nom. La moitié de la viande est vendue telle quelle. Il faut dire que le jeune couple a été formé à la bonne école: ils ont racheté les installations de la regrettée L’Oie Naudière, de St-Alexis de Montcalm, et ont reçu les précieux conseils de Sylvie Renaud et Alain Dansereau, les anciens propriétaires de l’élevage de Lanaudière.

Le jeune couple transforme lui-même les produits, fabriquant, entre autres, foies gras, terrines, rillettes, pâtés, confits, cassoulets, tourtières, saucisses, magrets et pâtés en croûte. Leur produit vedette demeure les rillettes, mais leur parfait de foie d’oie au porto ne cède pas sa place. S’inspirant de recettes traditionnelles, Simon Brousseau, qui a fait des études en biologie, avec une spécialisation en ornithologie, développe ses propres recettes, une cinquantaine en tout. La philosophie est simple: les recettes sont réalisées de façon tout à fait traditionnelle, sans ajouter une multitude de produits qui viendrait masquer la matière première qu’est l’oie.

La période des Fêtes est le moment fort de l’année. Les propriétaires voudraient aussi refaire découvrir l’oie pour l’Action de grâce, comme cela se faisait dans le temps. On peut s’approvisionner directement à la jolie boutique attenante à la ferme ou dans plusieurs points de vente dans les régions de la Côte-de-Beaupré, de Montréal et de Québec. Pendant l’été, on peut visiter l’élevage.

 

Coordonnées

3341 avenue Royale, St-Ferréol-les-Neiges (Qc), G0A 3R0

Téléphone : 418-826-0942

Adresse courriel : lafermequebec-oies@videotron.ca

Site Internet : www.lafermequebec-oies.com

Commentaires
Partage X
Dossiers

Ferme Québec-Oies

Se connecter

S'inscrire