Chroniques culinaires

Gestes anti-gaspi : ça commence à l’épicerie !

Billet de blogue par
Gestes anti-gaspi : ça commence à l’épicerie !

Gestes anti-gaspi: Ça commence à l'épicerie!

 

Auteur : Joanne Robitaille, bénévole au comité Sauve ta bouffe

Chroniques culinaires

Gestes anti-gaspi : ça commence à l’épicerie !

Billet de blogue par

Lors de vos déplacements le long des allées de votre épicerie, vous pouvez participer à l'anti-gaspillage alimentaire.

Avant d’aller à l’épicerie

Avant de vous rendre à l’épicerie, l’idéal est de faire l’inventaire du contenu du garde-manger et du frigo. Ensuite, il est bien utile de prendre quelques minutes le dimanche (ou la journée qui vous convient le mieux) pour planifier vos repas de la semaine. Cela vous permettra de dresser une liste qui permettra de bien gérer les quantités et de choisir les denrées appropriées en fonction de vos recettes.

Une petite astuce consiste également à ne pas aller faire ses courses le ventre vide. Cela vous évitera de faire des achats impulsifs, de craquer sur des produits que vous ne mangez pas habituellement et de surcharger votre panier.

Lorsque cela est possible, faites de petites courses, à plusieurs reprises dans la semaine : vous bénéficierez de produits plus frais et limiterez les pertes!

 

Les légumes orphelins : adoptez-les!

Dans le coin des fruits et légumes frais, n'hésitez pas à choisir les esseulés. Par exemple, ajoutez la banane unique à votre grappe ; si vous ne la choisissez pas, il est presque assuré que l'épicier la jette à la poubelle. Même chose pour les radis et betteraves qui s'échappent de leurs amis, vous pouvez en ajouter quelques-uns dans votre sac. Vous pouvez aussi vous approprier les cerises sans queue qui resteront sur le carreau et remettre dans leur barquette les petits fruits qui ont sauté la clôture.


Votre région : le choix de la fraîcheur

Le choix de fruits et légumes cultivés de votre région est conseillé car ceux-ci sont souvent plus frais (moins de temps de transport) et se conservent donc plus longtemps. Ainsi, en les choisissant, vous aurez plus de temps devant vous pour les cuisiner.


Faites-le vous-même!

Dans l'allée des fromages, laissez de côté les fromages en sachet déjà râpés qui se périment rapidement et préférez les fromages en bloc. Quelques secondes d'exercice à l'aide d'une râpe donnent un résultat semblable. Il en va de même chose pour les légumes frais prédécoupés, en particulier les petites carottes collations et la salade de chou, qui se conservent très peu de temps. Je préfère de loin brosser mes longues carottes ou conserver mon chou entier ou en gros morceaux et optimiser mes chances de les garder plus longtemps, en les coupant au moment approprié. C'est un peu plus long mais on limite le gaspillage et on économise, tout en joignant l’utile à l’agréable… je laisse l'agréable à votre inspiration!


Se méfier des promotions et des grandes quantités

Au détour de plusieurs étales, des promotions alléchantes incitent le consommateur à acheter plus que ses besoins. Il vous faudra alors stocker ces denrées, qui prendront de la place dans vos armoires ou vos frigos et cacheront alors ce que vous devriez utiliser au plus vite. Aussi, à moins de les consommer rapidement ou de congeler, vous risquez de laisser traîner ces produits et de finir par les jeter, surtout s'il s'agit d’aliments périssables. On croit sauver un peu d'argent mais finalement on n'en épargne pas, bien au contraire.


Repérer les dates limites de consommation

Selon ce que vous planifiez de cuisiner dans les prochains jours, guettez les dates limites de consommation. Choisissez les produits avec des dates rapprochées si vous avez prévu un repas pour le jour même ou le lendemain, cela évitera qu’ils finissent dans les poubelles du supermarché!

En appliquant ces conseils et en additionnant ces petits gestes, vous sortirez satisfaits de vos emplettes, en ayant contribué à réduire le gaspillage alimentaire à petite échelle, tout en sauvant de l’argent !

De Joanne Robitaille, bénévole au comité Sauve ta bouffe

 

 

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Gestes anti-gaspi : ça commence à l’épicerie !

Se connecter

S'inscrire