Chroniques culinaires

Cuisiner en groupe

Auteur : Import Process

Chroniques culinaires

Cuisiner en groupe

Cuisiner en groupe est de plus en plus populaire et cet engouement ne fait que commencer. Pourquoi? En plus de faire économiser temps et argent, de faciliter la planification des repas et de varier son menu, cuisiner en groupe permet également de passer un bon moment entre amis, collègues ou parents. On joint donc l'utile à l'agréable!

 

Les avantages de cuisiner en groupe

Cuisiner en groupe est de plus en plus populaire et cet engouement ne fait que commencer. Pourquoi?

En plus de faire économiser temps et argent, de faciliter la planification des repas et de varier son menu, cuisiner en groupe permet également de passer un bon moment entre amis, collègues ou parents. On joint donc l'utile à l'agréable !

Bien sûr, si l'on veut bénéficier de tous ces avantages et éviter certains irritants lors des rencontres, une bonne planification est requise.

La planification d'une rencontre

Vous avez envie de tenter l'expérience de  la cuisine en groupe ? Vous y gagnerez certainement ! Toutefois, bien planifier les rencontres est important si  l'on souhaite que celles-ci soient rentables et se déroulent dans une ambiance positive.

Évaluer l'espace de travail et le nombre de participants

La première étape de la planification d'une rencontre de cuisine de groupe concerne l'évaluation de l'espace de travail disponible, donc la cuisine dans laquelle se fera cette réunion.

On doit répondre à quelques questions : A-t-on de la place et des prises suffisantes pour utiliser plusieurs appareils identiques en même temps ? Est-ce qu'être huit au lieu de six ne sera pas plutôt un inconvénient qu'un avantage (une cuisine ordinaire est rarement assez grande pour que plus de six personnes y travaillent) ?

Les réponses à ces interrogations permettront de déterminer le nombre maximal de participants et le type de recettes à faire selon la cuisine dans laquelle on travaillera.

Bien choisir les recettes

Lorsque vient le moment de choisir les recettes à cuisiner, on procède comme on le fait pour son menu de semaine familial : on consulte les spéciaux de la semaine afin de faire le maximum d'économies. On en profite aussi pour vérifier les prix chez les grossistes, lesquels vendent souvent en trop grosses quantités pour les besoins d'une famille, mais sont idéaux pour les groupes de cuisine.

Afin de faciliter l'activité, on privilégie des recettes sur le même thème, ce qui permet de réduire le nombre d'ingrédients nécessaires ou le prix par portion. On peut sélectionner des recettes nécessitant les mêmes épices et condiments, ainsi que des recettes ayant le même ingrédient principal, ce qui donne l'opportunité d'économiser en achetant au gros. Il est aussi avantageux de faire des recettes complémentaires, par exemple une sauce tomate maison dont on mettra en pots une partie et dont l'autre partie sera utilisée pour des lasagnes le jour même.

De plus, on anticipe l'utilisation des appareils. On ne prévoit pas faire plusieurs recettes à cuisson lente au four au cours d'une seule rencontre. On ira plutôt pour un mijoté au four, une recette à la mijoteuse, et les autres utilisant la cuisinière, par exemple. Si l'on souhaite faire plus d'une recette au four, on choisit des recettes nécessitant la même température de cuisson. Il est suggéré lors de la première rencontre de cuisiner trois ou quatre recettes, puis d'ajuster par la suite selon le déroulement de cette première séance de cuisine.

Une fois les recettes choisies, on détermine le nombre de portions à faire afin de pouvoir calculer les quantités requises. On calcule généralement moins de portions pour les recettes qui seront consommées dans les jours suivants que pour celles dont les portions seront congelées ou mises en pots. Pour la mise en conserve, on ne s'y risque que si un pro de l'autoclave participe à la rencontre.

Répartir les achats et les outils nécessaires

On dresse ensuite la liste des articles à acheter et on détermine qui achète quoi quelques jours avant la rencontre. On établit également quels outils et ustensiles sont requis ainsi que quels participants les fourniront. Aura-t-on besoin de plus d'un mélangeur ? Aura-t-on besoin de glacières par manque d'espace au réfrigérateur ?  Il est aussi important que chaque participant prévoit amener ses contenants pour ramener ses portions.

 

Le jour J est arrivé !

C'est enfin le jour de popoter entre amis ! Même si l'on a bien planifié cette séance de cuisine, les méthodes de travail des participants diffèrent certainement. On gagne donc à prendre quelques minutes pour s'entendre sur le déroulement de la rencontre. Et on garde le principal en tête : on s'est réuni pour échanger, partager et passer un bon moment !

Organiser la rencontre

En début de journée, on planifie l'ordre dans lequel seront réalisées les recettes. On répartit les tâches et on maximise son temps avec les quelques trucs qui suivent.

Lorsqu'un ingrédient se retrouve dans plusieurs recettes, on le prépare au même moment pour toutes les recettes. On prévoit des contenants et assiettes pour conserver les ingrédients préparés d'avance au frais. Cela permet d'être plus efficace tout en limitant les déplacements dans la cuisine.

On tente de maximiser l'utilisation des outils de cuisine : on graisse ou on recouvre de papier parchemin les plaques de cuisson pour éviter que les aliments y collent. On lave immédiatement la vaisselle utilisée et on la sèche. On en aura probablement besoin pour une autre recette et on évitera ainsi le chantier à la fin de la journée.

On fait refroidir les portions dans des plats individuels avant de les mettre au réfrigérateur et congélateur pour ne pas hausser la température de ces derniers. Dans des plats individuels, les portions refroidissent plus rapidement et il est plus facile de les mettre à l'extérieur ou dans un évier d'eau froide pour accélérer le refroidissement.

Respecter les règles d'hygiène

Pour limiter les risques d'intoxication alimentaire, on se rappelle ces quelques règles d'hygiène à respecter durant la séance de cuisine :

  • On lave régulièrement ses mains ainsi que les ustensiles;

  • On s'assure de ne pas laisser trop longtemps les aliments à température pièce;

  • On réfrigère ou on congèle le plus rapidement possible les portions;

  • On utilise un thermomètre à cuisson pour les viandes et volailles;

  • On s'assure que les viandes et volailles crues n'entrent pas en contact avec d'autres aliments.

Ces petits gestes simples suffisent à éviter bien des tracas !

 

Terminer la rencontre en beauté

Toutes les recettes sont divisées en portions individuelles ; la séance de cuisine est terminée ! Avant de quitter les lieux, il reste toutefois quelques tâches à accomplir. Il est aussi tout indiqué de prendre un moment pour faire un bilan du déroulement de la rencontre afin de corriger le tir au besoin la prochaine fois.

Bien terminer la journée

C'est le moment de mettre les factures en commun pour connaître le coût global et répartir celui-ci de façon égale entre les participants. On peut également diviser le coût total par le nombre de portions faites si les participants ne partent pas tous avec le même nombre de portions.

On s'assure que la cuisine ne porte plus aucune trace de la journée, même si la personne qui accueille le groupe est un très bon ami et insiste pour qu'on lui laisse les deux ou trois tâches restantes. On appréciera qu'il en soit de même lorsqu'on sera la personne chez qui la rencontre a lieu.

Faire le bilan

À la fin de la journée, on partage ses impressions sur le déroulement de la rencontre concernant les points suivants :

  • Le choix des recettes;

  • La répartition des achats et du matériel fourni;

  • L'organisation de la rencontre;

  • La répartition des tâches.

Durant la discussion, on tente d'éviter les reproches qui sont peu constructifs. On partage plutôt au niveau de notre appréciation de la rencontre et des améliorations qui pourraient être apportées lors de prochaines séances. C'est aussi le moment idéal pour déterminer quand se rencontrera le groupe à nouveau pour répéter l'expérience.

Pour 15 recettes sur mesure pour vos rencontres, nous vous invitons à consulter notre thématique Cuisiner en groupe.

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Cuisiner en groupe

Se connecter

S'inscrire