Chroniques culinaires

3 trucs pour manger local… en hiver!

Billet de blogue par
3 trucs pour manger local… en hiver!

  Photographe : iStock

Chroniques culinaires

3 trucs pour manger local… en hiver!

Billet de blogue par

Pour que votre alimentation ne se constitue pas uniquement de patates, de carottes et de navets, voici 3 trucs pour manger local pendant la saison hivernale.
 

Locavorisme.  On brandit ce mot sur toutes les tribunes depuis quelques années déjà en prônant une alimentation basée sur la consommation de produits locaux. Pendant l’été, les fruits et légumes abondent, mais dans notre climat nordique les produits frais se raréfient passé le mois d’octobre.

Pourquoi manger local? En consommant des produits poussant près de chez nous, on protège d’abord l’environnement en diminuant les émissions de carbone pour le voyage des aliments, on encourage l’économie d’ici et, surtout, on reste en santé en mangeant le plus frais possible.

Truc #1 : Les produits disponibles à l’année

Des produits cultivés au Québec, disponibles en épicerie en toute saison.

  • Les pommes
  • Les tomates de serres
  • Les fines herbes et laitue en serre. Vous pouvez également faire pousser des fines herbes près d’une fenêtre.
  • Les fromages d’ici
  • Les viandes du Québec
  • Certains légumes au rayon des surgelés. Vérifiez la mention Aliments du Québec.

Truc #2 : Les conserves

Lorsque les récoltes battent leur plein, procurez-vous une grande quantité de légumes frais que vous pourrez garder en conserve et déguster toute l’année.

Trucs #3 : Les paniers de légumes

Des paniers de légumes frais en tout temps livrés tout près de chez vous! Il s’agit d’un modèle qui prend de l’ampleur partout au Québec qui permet de se procurer des aliments frais de producteurs locaux. Voici deux entreprises qui se démarquent par cette approche.

Les fermes Lufa

Manger local même à Montréal? C’est maintenant possible grâce aux fermes Lufa qui ont ouvert la première serre commerciale sur un toit au monde, dans la métropole. Leur service vous permet de recevoir des paniers personnalisables de façon hebdomadaire. Vous n’avez qu’à former votre panier sur leur site web jusqu’à la veille de la commande. Les légumes sont récoltés le matin même de la livraison qui sera effectuée à un point de cueillette ou directement chez vous.

Les fermes Lufa : lufa.com

Zones de livraison : Grand Montréal, Québec et Trois-Rivières. Plus de 300 points de chute.

Coûts : Pas de frais d’inscription. Minimum de 15$ par achat.

Les fermiers de famille d’Équiterre

Précurseurs dans la livraison de paniers bio, Équiterre propose le service de fermiers de famille depuis plus de 20 ans. Aujourd’hui, l’organisme compte 52 000 abonnés et 600 points de livraison. Le fermier de famille que vous choisissez, faisant partie d’un regroupement de 120 fermes, vous prépare un panier de produits biologiques livrés près de chez vous à raison d’une fois par semaine ou aux deux semaines. Les paniers contiennent de 6 à 12 variétés de fruits et légumes et il est maintenant possible de commander de la viande et d’autres produits.

Les Fermiers de famille Équiterre : www.paniersbio.org

Zones de livraison : Presque partout au Québec

Coûts : Varient selon la ferme

 

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

3 trucs pour manger local… en hiver!

Se connecter

S'inscrire