Cinq mythes entourant l'alimentation au féminin

Auteur
Date de publication
Partager
Plusieurs femmes croient que manger avant de dormir fait engraisser, alors que le pamplemousse fait fondre la graisse. Cinq mythes et idées fausses de l'alimentation au féminin.

Mythes à propos de manger avant de dormir et le pamplemousse

 

Plusieurs femmes croient que manger avant de dormir fait engraisser, alors que le pamplemousse fait fondre la graisse. Cinq mythes et idées fausses de l’alimentation au féminin.
 
1. Manger avant de se coucher fait engraisser
Faux. Les kilos en trop sont causés par un apport en calories plus élevé que le nombre de Calories dépensées au courant de la journée. Que vous preniez votre verre de lait avant de vous coucher ou le matin en vous levant, les 120 calories apportées par le lait demeureront 120 calories. Le moment de la journée que vous choisissez pour manger ne modifie pas la façon dont votre corps digère et utilise l'énergie des aliments.
 
Toutefois, grignoter en soirée peut contribuer à la prise de poids en ajoutant des calories superflues à celles ingérées durant la journée. Par exemple, quand vous mangez devant la télévision, vous ne portez pas attention à ce que vous mangez ni aux quantités. Résultat : vous ingurgitez beaucoup de calories sans vous en rendre compte et vous prenez du poids...
 
Autre point important: en reportant le souper à une heure plus tardive, vous risquez d'avoir l'estomac dans les talons une fois devant votre assiette. Résultat: étant affamé, vous mangez plus que vous ne l'auriez fait avec un repas pris à une heure moins avancée.
 
Ainsi, ce n'est pas le fait de manger en soirée qui fait grossir comme tel, mais bien le contexte qui entoure les repas, ou encore les calories superflues accompagnant souvent les grignotages tardifs.
 
2. Le pamplemousse fait fondre la graisse
Faux. Personne n'a encore aujourd'hui observé une enzyme de pamplemousse capable de dissoudre quelque gras que ce soit.
 
Les régimes à base de pamplemousse peuvent effectivement faire maigrir ceux qui en font l'expérience. Toutefois, la perte de poids n'est pas due à une composante miracle du pamplemousse, mais bien à un régime restrictif et monotone qui diminue énormément la quantité de calories consommées. Et le retour aux anciennes habitudes s'accompagne souvent du retour des kilos perdus...
 
Vous n'êtes pas encore convaincu? Faites le test vous-même: versez du jus de pamplemousse sur une brique de beurre et laissez agir. Si la brique disparaît au bout de quelques jours, les scientifiques seront tous confondus!