Terroir

Nord-du-Québec

Nord-du-Québec

Nord-du-Québec Auteur : Nord-du-Québec

Terroir

Nord-du-Québec

Le Nord-du-Québec est à la fois la plus grande région administrative du Québec et la moins peuplée. Elle s’étend sur 55 % du territoire du Québec et contient uniquement 0,5 % de sa population, soit environ 40 000 personnes. Les Cris et les Inuits constituent 60 % des habitants alors que les Québécois non autochtones forment 40 % des citoyens de ce territoire aux ressources naturelles abondantes.

Au cœur de la culture autochtone

L’économie régionale est basée sur l’exploitation des ressources minérales, forestières et hydriques. L’industrie touristique qui tourne autour de la pêche, la chasse et la motoneige occupe également une place importante dans l’économie. Certains pêcheurs parcourent d’ailleurs plusieurs kilomètres pour attraper le doré, la truite ou le touladi du Nord-du-Québec. En ce qui a trait aux produits du terroir, dans le secteur l’offre demeure plutôt limitée. On retrouve un marché, une chocolaterie et quelques restaurants où ils sont mis de l’avant.

Ungava Gourmande à Chibougamau offre des produits du terroir conçus à partir de plantes et de fruits sauvages à caractère autochtone de la forêt boréale. Ainsi, on pourra acheter une gelée de cèdre sauvage, une autre de thé du labrador, un sirop de petit thé sauvage et un coulis d'atocas et de vin rouge. Le tout, fait de sucre biologique. Si l’on ne peut se rendre à la maison-mère, on s’approvisionne dans certaines épiceries spécialisées du Québec, dont le Marché des saveurs à Montréal.Toujours à Chibougamau, Les Confiseries d'or confectionnent des friandises artisanales de chocolat. Pour une occasion spéciale, on s’y procure des articles personnalisés.

Pour en apprendre davantage sur les produits et la cuisine du Nord-du-Québec, rien de mieux que de vivre l’expérience d’un repas dans un restaurant du coin. À l’Auberge Capissisit située à Oujé-Bougoumou, on s’offrira une immersion amérindienne. Autant l’architecture des lieux que l’art et la nourriture proviennent des premières nations. À l’Auberge Mistissini, on goûtera des plats unissant la cuisine traditionnelle autochtone et à une cuisine contemporaine. On profite de notre passage à l’Auberge Radisson pour goûter la cuisine traditionnelle et les produits typiques de la région tels l’omble de l’Arctique, le doré et le gibier.

Si on se définit comme un grand amateur de pêche, on se rendra au Festival du doré Baie-James qui a lieu au lac Opémiska de Chapais du 20 au 29 juin 2013. Il s’agit du plus important tournoi de pêche au Québec. Les gagnants se partagent plus de 135 000 $ en prix et bourses. Si on est plus du type équestre, on participera au Festival du cheval de la Baie-James du 30 août au 2 septembre. Au programme : randonnées à cheval, dîner en forêt et ballades en carriole. Le service de bar et de restauration propose une cuisine traditionnelle.

Commentaires
Partage X
Terroir

Nord-du-Québec

Se connecter

S'inscrire