Terroir

Abitibi-Témiscamingue

Abitibi-Témiscamingue

Abitibi-Témiscamingue Auteur : Recettes du Québec

Terroir

Abitibi-Témiscamingue

Au pays de Richard Desjardins, la nature domine. Située à l’extrême ouest du Québec, la région est remplie de grands espaces sauvages. Avec ses 22 000 lacs et rivières, elle est le paradis des pêcheurs. Grâce aux 54 000 km2 de forêt boréale, les chasseurs ne sont pas en reste non plus. Ainsi, le doré, le brochet, l’ours noir et l’orignal règnent en rois dans la centaine de pourvoiries du secteur.

Abitibi-Témiscamingue – De lacs, de forêt, de mines et de produits régionaux

Ici, l’économie roule principalement sur l'exploitation forestière, celle des mines et de l'agriculture. Pour découvrir les trésors gourmands de l’Abitibi-Témiscamingue, deux circuits s’offrent à nous. Si l’on préfère suivre un guide, on s’inscrit au Circuit agrotouristique Parc Héritage dans lequel on visitera une miellerie, une ferme laitière et une écurie. Si on veut explorer seul, on sillonne le Circuit agrotouristique Goûtez-y à travers lequel on s’initie aux serres, fromageries, vergers, chocolateries, microbrasseries et restaurants du coin.

Les Témiscabitibiens sont choyés côté marchés publics et épiceries fines vendant des produits locaux. À Amos, Rouyn-Noranda, Vallée-de-l’Or et Ville-Marie, on retrouve des marchés publics qui offrent une vitrine aux producteurs et transformateurs agroalimentaires et aux artisans régionaux. La maison Dumulon à Rouyn-Noranda se présente comme le premier magasin général du canton. Celui-ci est considéré comme un site historique et patrimonial. On s’y procure un panier-cadeau rempli d’aliments non périssables produits et transformés en Abitibi-Témiscamingue.

Il y a un tel engouement pour l’utilisation des produits régionaux dans les restaurants de l’Abitibi-Témiscamingue que près d’une vingtaine d’établissements consacrent une partie de leur carte à les mettre en valeur. Si on séjourne à Val-d'Or, on essayera peut-être Les Becs Sucrés au déjeuner, la terrasse du Resto-Bar l’Avantage en 5 à 7 et Le Canon pour souper. Dans le secteur d’Amos, on optera pour Le Moulin ou Le Chat-O. À La Sarre, on cassera la croûte à La Villa et à Macamic et on profitera de la vue sur le lac au Café Elkoza. À Rouyn-Noranda c’est, entre autres, chez Olives et Basil, au Bistro Jezz, ou à la Rose des vents que l’on consommera des produits locaux. Enfin, une virée au Témiscamingue nous amènera sans doute à nous restaurer Chez Eugène ou au Camping et complexe touristique La Bannik.

La région possède deux fromageries et deux microbrasseries. La Vache à Maillotte à La Sarre propose une vaste gamme de fromages, une délicieuse crème glacée faite de crème fraîche et un fromage frais du jour. La Fromagerie Chèvrerie Dion à Colombourg confectionne de manière artisanale un fromage au lait de chèvre d’excellente qualité. Le Trèfle Noir à Rouyn-Noranda et le Belgh Brass à Amos proposent plusieurs sortes de bières artisanales.

L’Abitibi-Témiscamingue est une région bouillonnante où un festival n’attend pas l’autre. Quatre événements mettent de l’avant les produits régionaux. Du 16 au 18 août, c’est la Foire gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien à Ville-Marie. Le 17 août, on parcourt La route du terroir à La Motte. Le 8 septembre, on visite des fermes lors des Portes ouvertes sur les fermes du Québec. Puis, les 18 et 19 octobre, on déguste des alcools au Salon des vins, bières et spiritueux de l’Abitibi-Témiscamingue à Val d’Or.

 

CRÉATEURS DES PRODUITS D'ICI

 

 

Commentaires
Partage X
Terroir

Abitibi-Témiscamingue

Se connecter

S'inscrire