Testé pour vous
2 avr. 2016

Les paniers de légumes et fruits moches de Second Life

Par Eliane Martin

Les fruits et légumes moches

Auteur : recettes.qc.ca

Testé pour vous
2 avr. 2016

Les paniers de légumes et fruits moches de Second Life

Par Eliane Martin

Répondant à l’engouement pour les paniers de légumes et fruits locaux et l’intérêt grandissant pour les légumes dits « moches », la livraison de paniers de Second Life est une nouvelle initiative visant à diminuer le gaspillage alimentaire.

Depuis quelques années, j'essaie de façon ponctuelle diverses options pour privilégier l’achat de légumes et fruits locaux, entre autres la livraison de paniers. À chaque fois, j'abandonne rapidement : prix minimal trop élevé pour mon budget, contenu des paniers prédéterminé, obligation de s’abonner pour une durée et à une fréquence données, la formule manque généralement de flexibilité pour me convenir.

Récemment, alors que je fais des recherches afin de trouver des marchés rendant disponibles des fruits et légumes moches, je tombe sur le site de Second Life, une nouvelle plateforme offrant la livraison de ceux-ci dans quelques  arrondissements de Montréal. On peut y acheter des paniers à petit prix offerts dans différents formats et dont le contenu de base peut être bonifié, ou choisir ses produits à la carte, sans qu’il soit nécessaire de s’engager pour un  minimum de livraisons. Curieuse, je me crée aussitôt un profil pour commander mon premier panier!

S’il n’y a pas une très grande variété de produits, les aliments frais locaux sont moins nombreux en plein mois de mars qu’en été. J’explore donc les paniers qui se différencient principalement par la quantité de chacun des aliments et fixe mon choix sur le « local » à 18 $. Je choisis mon jour de cueillette en semaine, effectue mon paiement et hop! Le jeudi suivant, je vais chercher avec curiosité ma commande. Une fois à la maison, je ne suis pas déçue.

Tomates et pommes avec quelques marques, carottes cassées, pommes de terre irrégulières, oignons de petite taille, si l’apparence de mes aliments diffère légèrement du standard en épicerie, ils sont loin d’être si moches et semblent tout aussi bons! De plus, une comparaison rapide avec les prix actuels de mes circulaires m’indique que j’ai sauvé quelques dollars en plus d’avoir contribué à réduire le gaspillage alimentaire.

Alliant des prix raisonnables et un mode d’emploi facile à la promotion de la consommation locale et la réduction des pertes alimentaires, l’expérience me plait! J’ai d’ailleurs bien hâte de voir la sélection de fruits et légumes proposée en haute saison.

Pour plus d’information, consultez le site de Second Life.

Partage X
Testé pour vous

Les paniers de légumes et fruits moches de Second Life

Se connecter

S'inscrire