Coin lecture

Boire et déboires

Auteur : Inconnu

Coin lecture

Boire et déboires

Dans l'ouvrage Boire et déboires, l'auteur Normand Cazelais se penche à travers les lieux et les époques sur les relations parfois paradoxales que les Québécois entretiennent avec l'alcool.

Boire et déboires

L'alcool est bien présent dans la culture québécoise, et ce depuis son origine.  Samuel de Champlain lui-même a, dès son arrivée, planté des vignes à Québec.

Dès 1668, la première brasserie vit le jour au Québec; de nombreuses autres ont suivi, ainsi que des distilleries. Gens de théâtre, peintres, poètes, romanciers, cinéastes ont accordé à l’alcool une place toute particulière dans leurs oeuvres. Aujourd'hui, les vins et cidres de chez nous sont reconnus localement et outre-mer.

Au Québec comme ailleurs, on a voulu se prémunir des excès de la consommation d’alcool. Sont en conséquence apparus cercles canadiens Lacordaire, ligues de tempérance, restrictions et contrôles divers. Leur ont succédé le programme Éduc’alcool, des centres de traitement de l’alcoolisme et des toxicomanies. Pour rappeler à chacun et chacune que, pris avec modération, l’alcool a meilleur goût.

Dans l'ouvrage Boire et déboires l'auteur Normand Cazelais se penche à travers les lieux et les époques sur les relations parfois paradoxales que les Québécois entretiennent avec l'alcool.

Prix : 34,95 $. Pour plus d'information, consultez la fiche de l'éditeur.

Commentaires
Partage X
Coin lecture

Boire et déboires

Se connecter

S'inscrire