Chroniques culinaires

Partons à la découverte de nos vergers sauvages!

Billet de blogue par

Champignons séchés

Auteur : La Belle au bois gourmand

Chroniques culinaires

Partons à la découverte de nos vergers sauvages!

Billet de blogue par

La Belle au bois gourmand nous fait redécouvrir les champignons en nous proposant des manières originales de les apprêter.

C’est avec d’innombrables produits forestiers comestibles et qui ont chacun leurs propres couleurs, saveurs, odeurs et textures, que notre aventure bat son plein. Tous ces comestibles sauvages ne demandent qu’à être dégustés au fil des saisons, mais depuis trop longtemps ils sont dédaignés ou pire encore, ils sont confinés dans l’oubli après avoir été appréciés à leur juste valeur par nos ancêtres et par les gens des Premières Nations.

Attristés de leur sort, ces trésors gourmands de notre belle nature sauvage ont crié, prié et supplié... Ils se sont présentés avec beaucoup de courtoisie à la Belle au bois gourmand, lui ont proposé de lui montrer le chemin des quatre saveurs…  Et c’est avec grand plaisir que la Belle s’est empressée d’accepter leur offre pour se lancer dans une odyssée culinaire!

Ces quatre saveurs fondamentales sont définies depuis le 19ième siècle : l’acidité, l’amertume, le salé et le sucré. Eh oui, toutes ces saveurs sont disponibles dans nos boisés !  Il y a bien plus que la saveur sucrée du sirop d’érable dans nos vastes forêts!  Il y a aussi des champignons formidables qui développent des arômes de chocolat, de cacao, de café, de sirop d’érable, de cassonade, de caramel, de sucre à la crème, de beurre, de fleur d’iris, d’amande, de cerise…

Sortons des sentiers battus, les champignons ne sont pas faits pour être uniquement dégustés en sauce ou avec du beurre dans une sauce à spaghetti... Assez, c’est assez ! On peut les utiliser comme douceurs ou friandises, en desserts plus raffinés ou en sablés… les incorporer dans des sorbets ou même les utiliser comme texture dans des caramels... les mettre en poudre pour en faire des gâteaux ou des brownies...

En parlant de sucre, prenons par exemple le Suillus grevillei.  Ce champignon est tellement apprécié qu’il en est venu à porter plusieurs noms en français : bolet élégant, cèpe des mélèzes, nonnette pleureuse…  La Belle au bois gourmand, pour sa part, le surnomme affectueusement bolet caramel parce qu’avec son chapeau de couleur caramel, il dégage des arômes de cassonade lorsqu’il est frais et de sucre à la crème quand il est séché! Ce champignon parfumera votre cuisine lorsque vous l’utiliserez frais.

Voici une idée de recette simple pour ce champignon qui n’est même pas disponible actuellement sur le marché, mais qu’on trouve en très grande abondance dans nos forêts : Chips caramélisées de bolet caramel. Avec un peu d’audace, on peut utiliser le bolet caramel en dessert.

Avec lui (ainsi qu’avec tant d’autres champignons sauvages comestibles, encore très injustement méconnus), vous vous apercevrez vite que les possibilités sont infinies. Laissez la Belle au bois gourmand guider votre imagination vers de nouveaux horizons gastronomiques!

La Belle au bois gourmand

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Partons à la découverte de nos vergers sauvages!

Se connecter

S'inscrire