Chroniques culinaires

Partir en vacances le frigo léger

Billet de blogue par

Démystifions les dates de péremption

Auteur : recettes.qc.ca Source : iStockPhoto.com

Chroniques culinaires

Partir en vacances le frigo léger

Billet de blogue par

Voici quelques trucs pour éviter de gaspiller le contenu de son réfrigérateur lorsqu'on part en vacances.

Généralement, la plupart d’entre nous constituons une liste des vérifications à faire avant le départ en vacances. Celle-ci comprend habituellement la liste des items à mettre dans la valise, les documents de voyage indispensables à notre séjour et la liste des incontournables du genre : fermer l’arrivée d’eau, l’arrivée du gaz, aviser les voisins de son départ ou quelqu’un de confiance pour venir faire des tours de contrôle, arroser les plantes, prendre le courrier, etc.

Mais, est-ce tout ? Et le frigo alors, l’a-t-on vidé ? Les produits frais à ce jour attendront-ils notre retour…? Hmm. N’en soyons pas si sûrs ! Alors que faire ? Voici quelques trucs et astuces (voire stratégies) pouvant être mis en œuvre, en fonction du temps qu’il nous reste.

Le jour du départ

Oops ! On avait oublié le frigo ! On fait un rapide tri des aliments qui nous attendront (parce qu’après tout, c’est toujours apprécié d’avoir un petit quelque chose à manger à son retour !), et ceux qui ne nous attendrons pas, et on se pose alors trois questions :

  • Est-ce que je peux les congeler ? Si oui, c’est le moment !

  • Est-ce que je peux les emmener avec moi (pour lunch sur la route, pour premier repas,etc.) ? Si oui, c’est aussi le moment de les préparer !

  • Est-ce que je peux les donner ? Si oui, on écrit une note à l’attention de notre « voisin ou quelqu’un de confiance » dont on parlait précédemment, en lui faisant don de nos beaux aliments !

La semaine précédent le départ

Ah ah ! On y a pensé ! Le départ est prévu pour bientôt, alors on s’ajuste ! Là encore, on commence par faire le tri des aliments qu’il serait préférable de passer avant de partir et on les cuisine en priorité, et notamment les périssables entamés tels qu’un pot de crème, une brique de lait, etc. Ensuite, on ajuste son épicerie cette semaine-là pour se limiter au strict nécessaire en fonction de nos besoins ou de notre temps pour cuisiner et popoter (en gardant en tête que les semaines avant les vacances, on ne sait pourquoi, sont toujours plus courtes!). Et pour le reste, on se gâte !

Tous les trucs et astuces qu’on met en pratique tout au long de l’année valent pour cette semaine aussi : on se fait des touski, on transforme nos aliments en conserve ou on les apprête pour les congeler, au besoin, on fait une soirée entre amis (et on invite nos amis à repartir avec les restants), etc.

Le mois avant son départ

Planifier son départ un mois à l’avance, ouf ! C’est qu’on en a besoin, des vacances ! Une étape qui pourrait être ajoutée à la liste des personnes abonnées en période estivale à des paniers bios ou des paniers fermiers serait de correspondre avec leur producteur local de sorte à l'aviser du congé : soit pour suspendre la commande (lorsque permis), soit pour mentionner le nom de la personne qui viendra récupérer la commande à notre place.

Ceux qui auront récemment déménagé auront un avantage : avoir déjà fait l’inventaire de leur réfrigérateur et de leur garde-manger, car on l’aura compris, la gestion du stock est la clé du succès pour partir le frigo léger ! Alors, maintenant que tout est prêt, bon été !

Par Pauline Guyomard du Comité Sauve ta bouffe, les AmiEs de la Terre de Québec

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Partir en vacances le frigo léger

Se connecter

S'inscrire