Chroniques culinaires

On garnit le bar!

Auteur : Import Process

Chroniques culinaires

On garnit le bar!

Les bons verres, la bonne quantité de glaçons, l'alcool préféré de chacun, on garnit le bar pour une fête réussie!

On fait le plein de verres. On en prévoit deux par personne pour ne pas avoir à en laver au cours de la soirée. On trouve des verres à petit prix dans les magasins à 1 $. On prépare aussi des glaçons en quantité industrielle. On trouve des sacs à glaçons dans les magasins à 1 $. Ils sont hygiéniques et faciles à superposer.

Pour éviter les mélanges de verres, on colle sur chacun un morceau de ruban-cache et on y inscrit le nom du convive au feutre. Ou encore, on les distingue à l’aide de rubans de couleur. Il existe également sur le marché une foule d’articles décoratifs à coller ou à accrocher aux verres pour les personnaliser.

Comme tous les goûts sont dans la nature, on se procure à la fois des vins blancs, des rouges légers et des rouges un peu plus corsés. On se fait conseiller si on ne s’y connaît pas assez.

On prévoit environ une demi-bouteille de 750 ml par convive.

Pour les conducteurs désignés, on pense à acheter une bonne quantité de bière à faible teneur en alcool, de boissons gazeuses, d’eau minérale et de jus de fruits.

Pour un 5 à 7, on prévoit environ deux consommations et demie par personne. Si la fête risque de finir aux petites heures, c’est plutôt deux consommations par personne par heure pour les deux premières heures, puis une consommation par heure.

À savoir : avec une bouteille de 1 l de boisson non alcoolisée, on sert six personnes. En y ajoutant de l’alcool, on remplit 10 verres. Une bouteille de champagne permet de remplir six flûtes.

L'apéritif

Pour l’apéro, on sert un de ces incontournables :

Du champagne brut, servi frais (le mettre 30 à 40 minutes dans un seau rempli d’eau et de glaçons).

Du Pineau des Charentes, servi frais mais sans glaçons.

Un mousseux sec (de type Prosecco). Moins cher qu’un champagne, il offre tout de même le côté festif des bulles.

Un muscat, qui est un vin doux naturel légèrement sucré.

Un kir (vin blanc sec et liqueur de cassis). On peut aussi varier les saveurs avec une liqueur de framboise, par exemple. Proportions suggérées : quatre mesures de vin pour une mesure de liqueur.

Des bières variées. On peut se procurer une sélection de bières artisanales.

La version la plus économique : le punch. Consultez notre thématique punch pour des idées recettes!

Le digestif

Boisson à la crème irlandaise (de type Baileys) servie sur glace concassée. Porto. À cause de son goût riche de chocolat et de caramel, il peut remplacer le dessert.

Sambuca. Cette liqueur servie flambée (pas trop longtemps pour éviter que le verre ne chauffe trop) avec un grain de café peut également remplacer le dessert.

Grappa (eau-de-vie de raisins) servie à la température ambiante, dans un verre tulipe.

 

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

On garnit le bar!

Se connecter

S'inscrire