Chroniques culinaires

Le tofu

Auteur : Import Process

Chroniques culinaires

Le tofu

Quand on pense tofu, on pense végétarisme. Pourtant, cet aliment gagne à être découvert, même parmi ceux qui consomment de la viande rouge, car il regorge de protéines et d'énergie.

Mais qu'est-ce que le tofu?

Le tofu est une nourriture traditionnelle du sud-est asiatique. Il fait partie intégrante des cuisines de la Chine, du Japon, de la Corée. Le tofu est fabriqué à partir de fèves de soya. Ces fèves sont trempées dans l'eau, puis écrasées et portées à ébullition. Le mélange obtenu est par la suite séparé en deux : la partie liquide donne du "lait de soya" et la partie solide donne de la pulpe solide (nommée okara). C'est avec cette pulpe que nous obtenons du tofu. Le tofu est vendu ferme ou mou, nature ou avec des herbes. Par ailleurs, certains produits obtenus lors de sa fabrication sont également disponibles dans certaines épiceries. C'est notamment le cas de l'okara.

Les particularités du tofu

Ce qui distingue le plus le tofu est son absence de goût. Le tofu a cette particularité d'absorber la saveur des aliments avec lesquels il est préparé. Sa cuisson nécessite donc une préparation minutieuse afin de dégager les arômes des aliments le côtoyant. L'absence de saveur du tofu en fait un aliment qui est servi tant en plat principal qu'en dessert, tant en hors-d'oeuvre qu'en boisson.

Le tofu mou, par exemple, pourra servir de trempette au lieu d'utiliser la crème sûre. Le tofu solide remplacera agréablement la viande dans une lasagne végétarienne. Une autre particularité du tofu est sa haute teneur en protéines. Comme les viandes sont riches en protéines, les végétariens doivent combler cette lacune, d'où l'importance du tofu dans une alimentation supprimant la composante animale. D'ailleurs, l'eau et les protéines composent à eux seuls 92% de son poids.

L'apparence du tofu

Selon moi, le tofu a une dernière caractéristique qui n'a rien à voir avec sa valeur nutritive ou son goût. Je trouve que le tofu est laid. Bon, il s'agit d'une opinion toute personnelle mais je sais que je ne suis pas le seul à penser ainsi.

J'aurais un conseil pour les spécialistes du marketing en alimentation. Cessez de vendre l'aliment en blocs cubiques, ajoutez de la couleur et des suggestions de recettes sur l'emballage. Ces modiques transformations n'affecteront en rien la valeur nutritive du tofu et le rendront, déjà, un peu plus facile à acheter.

La valeur nutritive

Comme mentionné précédemment, 84% d'eau et 8% de protéines composent le tofu (en poids). Il est riche en calcium, potassium et fer. Et tout ça pour moins de 76 calories par 100 grammes. Agrémenter le tofu d'épices, de vinaigre, de sauce soya permet donc d'absorber une quantité importante de protéines et minéraux tout en ingérant très peu de calories. C'est un pensez y bien pour tout ceux et celles qui suivent un régime à faible teneur en calories.

Par ailleurs, il convient de noter que la fève de soya a cette particularité de posséder les 8 huit acides aminés essentiels. Cela signifie que cette légumineuse (et donc le tofu) est une source complète de protéines, d'où son importance dans les régimes qui éliminent les viandes animales, la source la plus importante de protéines dans l'alimentation humaine.

La conservation

Le tofu est un aliment semi-liquide. Comme sa teneur en eau est très importante, il convient de toujours le laisser baigner dans l'eau. Dès l'ouverture de son emballage étanche, il faut le plonger dans l'eau. L'idéal est un contenant en plastique qui sera refermé hermétiquement.

Les instructions pour la conservation du tofu sont généralement écrites sur l'emballage dans lequel il est acheté. Il faut généralement ajouter assez d'eau pour recouvrir complètement le tofu et changer cette eau à tous les deux jours. Le tofu se conserve au réfrigérateur.

La cuisson

Le tofu se mange cru, grillé, frit, etc. La cuisson n'importe pas tant que ça. Ce qui fera la différence, ce sera la préparation et les autres aliments avec lesquels le tofu sera cuit et servi. Une bonne analogie pourrait être faite avec la pomme de terre, sujet d'une de mes chroniques précédentes. En effet, la pomme de terre est à l'alimentation occidentale ce que le tofu est à l'alimentation orientale. L'aliment fade absorbe les saveurs de la préparation dans laquelle il se trouve.
Ci-dessous se trouvent quelques façons de préparer le tofu.

Tofu en crème: Battre le tofu jusqu'à l'obtention d'un mélange lisse et homogène. Ce mélange pourra être utilisé dans les desserts et les garnitures.

Tofu frit: Couper le tofu en morceaux et le submerger dans l'huile de cuisson. Le tofu s'enrobera d'une croûte dorée qui absorbera le goût de la friture tout en conservant sa texture.

Tofu émietté: Écraser le tofu à l'aide d'une fourchette afin d'obtenir plein de petits morceaux. On obtient ainsi une alternative intéressante avec la même texture que le fromage Ricotta, surtout si on ajoute un peu de lait de soya.

Tofu mariné: Laisser tremper le tofu dans une marinade préparée préalablement. Il s'agit de la méthode la plus simple entraînant le moins d'effort pour donner de la saveur au tofu.

Le mot de la fin

Le tofu est un aliment caméléon possédant une forte valeur nutritive. Pas surprenant que les végétariens gardent le secret pour eux! À ce sujet, je vous invite à jeter un coup d'oeil dans nos archives où plusieurs recettes végétariennes ont été proposées à l'occasion d'une semaine thématique sur le sujet.

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Le tofu

Se connecter

S'inscrire