Chroniques culinaires

La vanille

Auteur : Import Process

Chroniques culinaires

La vanille

La vanille provient du vanillier, une plante de la famille des orchidées et originaire d'Amérique centrale. Les fleurs de la plante ne fleurissent que très peu de temps: 8 heures au maximum.

Un peu d'histoire...

Environ un mois après leur fécondation, elles laissent place au fruit du vanillier. Ce sont ces fruits qui sont recueillis et qui produisent la vanille.

Les Aztèques utilisaient la vanille pour aromatiser certains plats. Les conquistadors espagnols ont noté qu'ils buvaient du tlixochitl, une boisson de cacao à laquelle était ajoutée de la vanille. Ce sont ces mêmes Espagnols qui ont introduit l'essence de vanille en Europe où elle a connu un franc succès.

On doit à Albius, un ancien esclave de la Réunion, la première technique artificielle de fécondation du vanillier. Cette découverte, au dix-neuvième siècle, a permis à Madagascar, aux Comores et à la Réunion de s'implanter sur le marché et de produire environ 80 % de la vanille mondiale.

Variétés

La vanilline est l'extrait chimique qui donne son goût particulier à la vanille. Étudiée depuis longtemps, elle est maintenant reproduite synthétiquement. Il faut donc faire attention au supermarché et distinguer l'extrait de vanille (naturel) de la saveur de vanille (artificielle).

On achète habituellement la vanille en extrait, servant à parfumer confiseries et pâtisseries. Les gousses de vanille sont également disponibles dans certaines épiceries. Il s'agit du fruit du vanillier, contenant encore les graines de vanille. Ces dernières doivent être séchées avant d'être utilisées.

Conservation

L'essence de vanille se conserve au sec et à l'abri de la lumière. On peut également la placer au réfrigérateur. Les gousses de vanille se conservent entières, dans un plat hermétique, au sec.

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

La vanille

Se connecter

S'inscrire