Chroniques culinaires

La soupe : un plat inventif, écologique et économique!

La soupe : un plat inventif, écologique et économique!

La soupe : un plat inventif, écologique et économique!
 
Auteur : Sauve ta bouffe

Chroniques culinaires

La soupe : un plat inventif, écologique et économique!

En cette saison d’automne, quoi de mieux que de vous parler de soupes, veloutés, potages et bouillons en tout genre? La soupe... un met réconfortant aux saveurs et déclinaisons infinies, idéale pour passer ses restes et aliments défraîchis.
 

Les légumes moches, stars des soupes

La soupe est LE plat pour passer vos légumes moins beaux ou en fin de vie, de manière incognito. Pour réaliser une bonne soupe, il suffit de retirer les éventuelles parties abîmées de votre légume et de découper ce dernier selon que vous vouliez un velouté ou un potage avec des petits morceaux.

Même chose pour les fruits, une pomme cabossée ou farineuse se mariera parfaitement avec une banane trop mûre ou des bleuets un peu secs pour faire un merveilleux smoothie (astuce gourmande: ajoutez une touche de lait d’amande ou de soya), ou une compote.

Vous pouvez tout mettre!

C’est le moment d’utiliser les fanes et pieds de vos légumes habituellement jetés à la poubelle ou compostés ; ils ajouteront goût et matière à votre soupe. Saviez-vous que vous pouviez utiliser les parties suivantes de vos légumes ? Le vert du poireau, les feuilles de chou-fleur, la tige de kale et du brocoli, la tête et les feuilles du céleri, les pieds de champignons, les fanes de carottes et la peau de certaines courges (potimarron, buttercup)…

Astuce gourmande et économique : les soupes « touski »

Il est dimanche, vous ouvrez votre frigo et voyez que vous héritez de plusieurs restes de la semaine : gratins, poêlé de légumes, viandes en sauce… Avec un peu de créativité et le goût du risque, une occasion s’offre à vous : la soupe « touski ». Il s’agit d’une astuce vide-frigo consistant à mélanger les restes (tout c’qui reste = touski) pour donner naissance à un nouveau plat. Lentilles, pommes de terre, pâtes, petits pois, viandes, poissons; rien ne se perd, tout se transforme! Vous pouvez améliorer votre soupe touski en y ajoutant des épices, des conserves et d’autres condiments.

Ne jetez plus vos carcasses et épluchures, pensez aux bouillons

Le secret d’une soupe savoureuse se résume souvent à un bon bouillon. Une astuce consiste à le réaliser vous-même en utilisant les carcasses et épluchures : carcasse de poulet, homard, crabe, têtes de crevettes, épluchures de légumes, etc.

Il suffit de mettre toutes vos épluchures ou vos carcasses dans un chaudron, couvrir d’eau, y ajouter des épices (optez pour le thym, les feuilles de laurier, l’ail, le poivre ou même la moutarde), faire bouillir une heure et passer au tamis.

Toutes les soupes et bouillons se congèlent facilement dans des contenants datés et étiquetés.

Cuisine festive anti-gaspi : l’initiative Disco Soupe

Le saviez-vous? Au Canada, environ 40% de la nourriture produite est gaspillée et le consommateur est à l’origine de la moitié de ces pertes…

La Disco Soupe est un concept qui a émergé du mouvement Slow Food en Allemagne. L'idée est de récupérer des fruits et légumes rebuts ou invendus (légumes moches) offerts par des producteurs, épiceries de la région ou sur les fins de marchés et d'en faire ensemble des soupes à distribuer gratuitement sur l’espace public, le tout en musique.

L’idée est bien sûr de montrer que la forme ne fait pas le goût. C’est une occasion d’aborder le sujet du gaspillage alimentaire dans le plaisir et le partage. Cette initiative a pris tellement d’ampleur à travers le monde qu’aujourd’hui, en un an, 60 villes ont été organisatrices de Disco Soupes et 20 tonnes de légumes invendus ont été récupérées et cuisinées

Tout le monde peut devenir organisateur d’une Disco Soupe. Un site Internet a même été spécialement créé pour aider à l’organisation de votre événement avec des guides, outils, conseils, etc.

En attendant, rendez-vous sur le site internet de Sauve ta bouffe pour découvrir la deuxième édition de notre Disco Soupe à Québec.

Par Hélène Schmitt, du comité Sauve ta bouffe

 

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

La soupe : un plat inventif, écologique et économique!

Se connecter

S'inscrire