Chroniques culinaires
18 août 2015

La cuisson indirecte au barbecue

Par Maxime Lavoie

Auteur : Inconnu

Chroniques culinaires
18 août 2015

La cuisson indirecte au barbecue

Par Maxime Lavoie
Cet article fait aussi partie des dossiers :

Voici quelques trucs de base pour maîtriser la cuisson indirecte au BBQ.

On entend de plus en plus parler de cuisson indirecte et ce n'est pas pour rien ! Auparavant, nos parents croyaient que pour faire du bon BBQ, il fallait un appareil avec le plus de BTU possible pour avoir un maximum de chaleur afin de griller le plus fort possible tous les aliments. À force de manger des repas extrêmement secs et même brûlés, les gens ont toutefois commencé considérer une alternative à cette façon de cuire la nourriture et plusieurs ont enfin commencé à bien utiliser leur BBQ...

La cuisson indirecte, c'est lorsque la source de chaleur n'est pas directement sous l'aliment. Donc si vous avez un appareil avec 2 brûleurs et plus, cela consiste à allumer un brûleur, mais déposer la nourriture plutôt au-dessus des brûleurs éteints.

Si vous avez un BBQ au charbon, tout dépendant du modèle, il existe plusieurs façons de faire une cuisson indirecte. Dans un appareil style « kettle », vous pouvez employer des contenants à charbon spécialement conçus pour le maintenir en place. Vous pouvez ainsi choisir où mettre le charbon, ce qui rend facile la cuisson indirecte. Dans les modèles « Kamado », il existe un système de support dans le BBQ sur lequel on peut déposer des diffuseurs de chaleur en céramique. Ceux-ci vont bloquer la chaleur directe et la diffuser uniformément dans le BBQ pour créer une chaleur indirecte.

Pour les pièces de viande qui sont déjà tendres (steak, filet de porc, poitrine de poulet, poissons, légumes), on utilisera souvent une combinaison de cuissons directe et indirecte. On vient d'abord saisir l'aliment directement au-dessus de la source de chaleur maximale. Ensuite, on transfère le tout vers la source de chaleur éteinte et on ferme le couvercle pour créer un effet de convection. On termine ainsi la cuisson plus lentement afin de faire cuire l'intérieur de l'aliment sans affecter l'extérieur. On cuira généralement à feu un peu plus doux (200-350 ºF).

Partage X
Chroniques culinaires

La cuisson indirecte au barbecue

Se connecter

S'inscrire