Chroniques culinaires

L'assiette santé, un outil essentiel

Auteur : Import Process

Chroniques culinaires

L'assiette santé, un outil essentiel

Avec le journal alimentaire, l'assiette santé représente un outil essentiel à toute démarche de perte de poids, de contrôle de maladies ou de gain de santé.

Comme nutritionniste, je n'encourage pas le calcul de calories, de grammes de gras, de protéines et de glucides. Je préconise plutôt le journal alimentaire et l'assiette santé, que se soit dans le but de mieux s'alimenter, de perdre du poids, de contrôler son diabète, de réduire son cholestérol, etc.

Le principe de l'assiette santé est très simple et facile à appliquer. Essentiellement, votre assiette au repas devient votre guide. Elle vous permet de retrouver l'équilibre, le bien-être et même un tour de taille plus santé. Plus besoin de balances, de tasses à mesurer, de calculs compliqués qui finissent par diminuer le plaisir associé aux repas. De plus, l'assiette santé est accessible en tout temps, chez soi, comme lors d'un souper au restaurant ou chez des amis!

 

Utiliser l'assiette santé

L'utilisation de l'assiette santé est simple. D'abord, on choisi une assiette de 11 pouces de diamètre, pas plus! Plus l'assiette est grande, plus les portions deviennent généreuses et conséquemment, plus on est à risque de prendre du poids. Il a été démontré que l'augmentation des grosseurs de portions au restaurant, à la maison et par l'industrie alimentaire au fil des années, a contribué au gain de poids de la population.

On imagine l'assiette séparée en deux moitiés. La moitié du haut sera réservée aux légumes. Laitue, brocoli, aubergine, zucchini, bok choy, poivron, champignon, bette à carde, rapini, les choix sont nombreux. L'important c'est de varier les sortes et les couleurs des légumes, et de ne pas inclure les pommes de terre dans cette section. On peut empiler les légumes autant que l'on veut et même se servir plus d'une fois! Les seuls légumes dont je recommande de limiter les quantités sont les carottes, les betteraves, les petits pois et le maïs.

On sépare ensuite la moitié du bas de l'assiette en deux sections égales. Un quart de l'assiette sera pour les aliments faisant partie du groupe des produits céréaliers et l'autre quart pour ceux du groupe des viandes et des substituts.

Dans la section des produits céréaliers, on opte le plus possible pour des produits à base de grains entiers et représentant une source de fibres alimentaires. Les pommes de terre ou les patates sucrées sont à placer dans cette section de l'assiette.

Le dernier quart de l'assiette est destinée aux portions de viande, volaille, poisson gras, légumineuses, oeufs ou produits à base de soya. 

Pour ces deux sections il est très important de se limiter à la portion de l'assiette qui y correspond. On ne se sert pas une deuxième fois et on évite d'empiler les aliments. En général, les aliments placés dans cette section ne devraient pas dépasser 1/2 (femme) à 3/4 (homme) de pouce de hauteur. Automatiquement, on aura deux portions de produits céréaliers et trois à quatre portions de viandes et substituts à chaque repas.

Si on a encore un peu faim, après le repas, on ajoute une portion de produits laitiers ou de fruit en dessert. Finalement, je recommande de commencer le repas avec un grand verre d'eau et de le terminer avec une bonne tasse de thé vert.

 

Le but de l'assiette santé

  • Acquérir de bonnes habitudes alimentaires;

  • Manger équilibré et sainement en tout temps, peu importe où vous êtes;

  • Encourager une meilleure consommation de légumes aux repas et, par conséquent, de fibres alimentaires, de vitamines, de minéraux et d'antioxydants;

  • Réduire et mieux contrôler la grosseur des portions de produits céréaliers et de viandes et substituts, deux groupes alimentaires souvent consommés en excès;

  • Plus rassasiante, elle permet de mieux connaître les signaux de faim et de satiété;

  • Encourager la prise de fluides;

  • Ajouter de la couleur et de la variété au menu;

  • Rencontrer les besoins quotidiens;

  • Refaire le plein d'énergie de façon équilibrée et régulière tout au long de la journée, plutôt qu'avoir des déséquilibres d'un repas à l'autre.

 

Source: Alimentavie

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

L'assiette santé, un outil essentiel

Se connecter

S'inscrire