Chroniques culinaires

L'alimentation vivante : manger cru pour préserver la vie

Auteur : Import Process

Chroniques culinaires

L'alimentation vivante : manger cru pour préserver la vie

L'alimentation vivante gagne de plus en plus d'adeptes au Québec. Mais quand on parle de manger cru, de quoi parle-t-on exactement?

 

Le crudivorisme, c'est quoi ?

Selon Brigitte Cousineau, naturopathe et cofondatrice des cours de «crusine» à Montréal: «L'alimentation vivante est un régime à base d'aliments le moins transformés possible, c'est-à-dire non cuits, non pasteurisés, non irradiés. On tente de garder les aliments tels que la nature nous les a donnés: vivants, crus.»

Concrètement, ça signifie se nourrir essentiellement de végétaux, idéalement biologiques: légumes, fruits et algues, ainsi que noix, graines, céréales et légumineuses germées.



Cru pour préserver la vie

La cuisson détruit en partie les vitamines et les minéraux. Madame Cousineau explique: «Principalement, on mange cru pour optimiser la qualité nutritive des aliments et surtout pour en préserver le potentiel enzymatique. Les enzymes représentent la vie dans les aliments, elles sont nécessaires au bon fonctionnement de presque toutes nos fonctions vitales: la digestion, l'élimination, la réparation, la transformation, etc. Elles contribuent à conserver l'équilibre de notre métabolisme.»

Elle poursuit en donnant cet exemple: «Si on plante une graine de tournesol rôtie dans la terre, elle pourrira en quelques jours. Si on ensemence une graine de tournesol crue, elle va germer. Une fleur va pousser. Notre corps fonctionne de la même manière lorsqu'on le nourrit d'aliments vivants. La vie continue. Nos cellules se régénèrent.»

Une ribambelle de bienfaits pour la santé

Les aliments vivants ont de nombreux autres bienfaits sur la santé. En voici quelques-uns:

  • riches en fibres, ils favorisent une bonne élimination;

  • ils chassent les risques de surcharge pondérale; - ils favorisent l'élimination des toxines et du mucus;

  • ils renforcent le système immunitaire;

  • ils regorgent de minéraux alcalins qui contribuent à rééquilibrer notre pH et à éviter le développement de nombreuses maladies: bactéries, champignons, levures, douleurs, acidité, inflammation et problèmes de peau;

  • ils offrent au corps une grande quantité d'oxygène;

  • riches en antioxydants, ils ralentissent le vieillissement de nos cellules;

  • ils facilitent la digestion et améliorent l'assimilation des nutriments;

  • ils redonnent énergie et vitalité tout au long de la journée.


Sources
Cusin, Jacques-Pascal. Santé et vitalité par l'alimentation vivante: une révolution diététique, Paris, Albin Michel, 1996.

Clement, Brian R. Alimentation vivante pour une santé optimale: un programme efficace pour chasser les toxines et se remettre en forme, Montréal, Trustar, 1997.


Dernière révision
31 Août 2012

 

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

L'alimentation vivante : manger cru pour préserver la vie

Se connecter

S'inscrire