Chroniques culinaires

Halloween et allergies alimentaires

Auteur : Import Process

Chroniques culinaires

Halloween et allergies alimentaires

La fête de l'Halloween vous donne-t-elle des sueurs froides ? Si votre enfant a une ou plusieurs allergies alimentaires, c'est bien possible… Pourtant, il y a moyen de profiter à plein de la fête, et en toute sécurité encore ! 

 

La grande tournée

  • Ne laissez pas votre enfant entreprendre seul la tournée du quartier.

  • Rappelez-lui de ne pas manger de friandises tant que vous n’avez pas examiné celles-ci.

  • N’oubliez pas l’auto-injecteur d’adrénaline (au cas où la consigne de ne rien manger en route ne soit pas respectée… cela arrive !).

Le tri des friandises

  • Dès le retour à la maison, examinez avec soin les friandises récoltées.

  • Débarrassez-vous des bonbons ou autres sucreries qui ne sont pas emballés ou qui sont recouverts d’un emballage maison.

  • Éliminez les produits maison et ceux dont l’emballage ne comporte pas de liste d’ingrédients.

  • Lisez avec soin les étiquettes de chacune des friandises qui en comportent. Ne tenez rien pour acquis! Ainsi, la composition d’une friandise peut varier selon le format de celle-ci (par exemple, la version miniature d’une tablette de chocolat peut contenir des ingrédients qui ne se trouvent pas dans la composition de son équivalent en format régulier). D’autre part, la liste des ingrédients d’un produit connu peut être modifiée en tout temps.

  • Méfiez-vous des chocolats importés. Ces produits sont plus susceptibles que d’autres de faire l’objet d’alertes à l’allergie.

  • Attention à la contamination. Une poignée d’arachides dans la citrouille de votre petit peut contaminer toute la récolte de ce dernier s’il est allergique à cet aliment.

  • En cas de doute, communiquez avec le fabricant… ou abstenez-vous !

Après le tri, le troc

  • Proposez à votre enfant de remplacer les bonbons défendus par des friandises permises ou par des babioles non alimentaires.

  • Si votre enfant est à l’âge des contes de fées, voici une mise en scène qui devrait lui plaire. Mettez les friandises interdites dans un sac. En compagnie de votre enfant, déposez ce sac à l’extérieur, à l’intention de la gentille sorcière de l’Halloween. Très gourmande, celle-ci survole les maisons, le soir de l’Halloween, dans l’espoir de se mettre quelques bonbons sous la dent et laisse de petits cadeaux (babioles ou autres) pour remercier les enfants qui ont pensé à elle. C’est toutefois une sorcière timide qui ne s’approche des maisons que lorsqu’elle est certaine de ne pas être vue. Votre enfant devra donc s’éloigner pour que s’effectue l’échange…

  • Si votre enfant est un peu plus vieux, vous pouvez aussi échanger les sucreries défendues contre une somme d’argent. Convenez, à l’avance, de la valeur de chaque bonbon. Avec l’argent ainsi amassé, l’enfant pourra s’acheter quelque chose à son goût.

La dégustation des friandises amassées n’est que l’une des facettes de l’Halloween. Ne laissez pas les allergies de votre petit entamer les plaisirs de cette fête magique !

Joyeuses Halloween avec ou sans allergies !

 

Marie-Josée Bettez est rédactrice en chef du site dejouerlesallergies.com. Elle a publié deux ouvrages sur les allergies alimentaires (dont le best-seller Déjouer les allergies alimentaires) et donne des conférences et formations sur le sujet. Vous pouvez également la retrouver sur Facebook où elle anime une communauté très dynamique.

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Halloween et allergies alimentaires

Se connecter

S'inscrire