Chroniques culinaires
7 déc. 2015

Guide de survie pour un temps des Fêtes énergisant

Billet de blogue par Geneviève Nadeau, nutritionniste

Guide de survie pour un temps des Fêtes énergisant

Auteur : recettes.qc.ca

Chroniques culinaires
7 déc. 2015

Guide de survie pour un temps des Fêtes énergisant

Billet de blogue par Geneviève Nadeau, nutritionniste

Pour s’en sortir avec le moins de maux d’estomac, de ballonnements et de fatigue possible, voici un petit guide de survie « nutrition » pour les fêtes.

Entre Noël et le jour de l’An, rares sont ceux qui se contentent de grignoter des légumes et de bouder la tourtière. Et c’est parfait ainsi! Le temps des Fêtes se doit d’être axé sur le plaisir, et celui-ci passe également par la dégustation d’aliments traditionnels, gourmands et savoureux. Voici quelques conseils pour éviter les maux d'estomac, nausées et autres malaises pouvant accompagner les soirées gourmandes bien arrosées.

#1 Planifiez vos excès

Si vous savez que vous allez manger de la tourtière, du ragoût et de la bûche lors d’une soirée, tentez de manger plus léger durant la journée. Une soupe minestrone maison au dîner, et une collation à base de crudités conviennent avant de vous rendre au dit repas des Fêtes.

#2 Sondez vos papilles

Avez-vous vraiment envie de goûter à tout? Parfois, le sucre à la crème et les carrés aux dattes sont tentants… Mais lorsqu’on réalise qu’on aura l’occasion d’en manger demain, après-demain, après-après-demain, on se rend compte qu’on n’a pas tant envie de ces aliments. Mangez ce qui vous plaît et pensez à vos prochains repas.

#3 Rappelez-vous les inconvénients de trop manger

S’avouer qu’on aura la nausée à cause d’un excès d’alcool, ou qu’on aura mal au ventre pendant trois jours à cause des surplus de calories, ça peut nous convaincre de manger un peu de tout, mais en très petite quantité.

#4 S’empiffrer… de crudités !

C’est un « must » : manger une tonne de radis, céleri, concombre, tomates cerises, etc. ne peut pas faire de tort. Sauf peut-être vous enlever un appétit d’ogre! Mais ce sera gagnant pour ne pas plonger goulûment dans trop de sauce brune, de brie fondant ou de truffes de grand-maman…

#5 Bougez chaque jour

Planifiez un moment dans chacune de vos journées de congé pour bouger à l’extérieur : une marche au grand air, une randonnée en raquette dans la neige, une promenade dans un sentier près de chez vous… Tous les moyens de bouger sont bons pour dépenser l’énergie qu’on aura ingurgitée en trop.

Enfin, pour maintenir un bon niveau d’énergie et laisser la fatigue de côté, rien ne vaut de bonnes habitudes de sommeil. Mangez des petits repas fréquemment pour garder le cap, même lorsque vous savez qu’un gros souper vous attend. Ça vous évitera d’arriver affamé au repas, et d’engloutir de grandes quantités d’aliments gras, sucrés ou salés. Bon temps des Fêtes!

Partage X
Chroniques culinaires

Guide de survie pour un temps des Fêtes énergisant

Se connecter

S'inscrire