Chroniques culinaires

Guide : Alimentation d'une personne intolérante au lactose

Guide pratique Auteur : Recettes.qc.ca Source : iStockPhoto

Chroniques culinaires

Guide : Alimentation d'une personne intolérante au lactose

Voici le guide de notre nutritionniste pour cuisiner sans risque pour les personnes intolérantes au lactose.

L’intolérance au lactose se définit par l’incapacité du corps humain à digérer adéquatement le lactose, le sucre naturel du lait (lait de vache, lait de chèvre, etc.). En temps normal, l’intestin produit une enzyme appelée « lactase ». La lactase digère le lactose en deux molécules : glucose et galactose. Ces deux dernières sont ensuite absorbées dans le sang pour subvenir aux besoins en énergie du corps humain.

Lors d’une intolérance au lactose, l’intestin produit peu ou pas de lactase. Ainsi, le lactose devient partiellement digéré ou demeure intact dans l’intestin. Ce sont les bactéries intestinales qui prennent dès lors la relève : elles utilisent le lactose pour se nourrir, ce qui produit la formation de gaz dans l’intestin. Ballonnements, maux de ventre, diarrhées, nausées, etc. sont des symptômes digestifs fréquents dans l’intolérance au lactose.

L’intolérance au lactose n’est pas une allergie, c’est-à-dire qu’elle ne produit pas de réaction immunitaire. Dès lors, les gens intolérants au lactose peuvent en consommer de petites quantités. Cela pourrait même être bénéfique, car de petites quantités de lactose dans l’intestin stimulent la production de lactase.

Produits à inclure ou à surveiller

Plusieurs produits laitiers renferment très peu de lactose, comparativement au lait de vache. À titre indicatif, une tasse de lait de vache contient environ 12 g de lactose, tandis qu’un fromage ferme (cheddar, mozzarella, etc.) en renferme moins de 1 g par portion de 50 g. De plus, le yogourt semble très bien toléré par les gens intolérants au lactose, puisque les bactéries ajoutées au lait pour fabriquer le yogourt « pré-digèrent » le lactose. Cette réaction produit de l’acide lactique, ce qui fait « durcir » le lait en yogourt et lui donne son goût légèrement acide. Enfin, le fait de manger d’autres aliments en même temps que l’on consomme du lactose pourrait réduire les symptômes d’intolérance (par exemple, consommer un bol de céréales avec son verre de lait).

Aliments plus faciles à digérer pour les gens intolérants au lactose :

  • Yogourt;

  • Kéfir (lait fermenté);

  • Fromages fermes;

  • Lait au chocolat;

  • Lait sans lactose.

Au besoin, les gens intolérants au lactose peuvent consommer des comprimés de lactase (par exemple, Lactaid™) pour faciliter leur digestion.

La crème, la crème glacée et autres produits dérivés du lait de vache contiennent tous du lactose. Il importe de vérifier sa tolérance individuelle avant de les éliminer.

Aliments sans lactose qui peuvent remplacer les produits laitiers en cas d’intolérance au lactose :

  • Boisson de soya, d’amande ou de riz enrichies;

  • Yogourt à base d’amande ou de soya;

  • Tofu soyeux;

  • Lait sans lactose.

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Guide : Alimentation d'une personne intolérante au lactose

Se connecter

S'inscrire