Chroniques culinaires

En avril, ne te découvre pas d’un fil!

Billet de blogue par

Cuisiner les pelures des fruits et légumes

Auteur : Laurence Seguin

Chroniques culinaires

En avril, ne te découvre pas d’un fil!

Billet de blogue par

Les pelures d'une foule de fruits et légumes peuvent être cuisinées, une belle façon de varier nos recettes tout en évitant le gaspillage alimentaire.

Avec ce printemps qui tarde à pointer le bout du nez, difficile de remiser tuques, foulards et gants. En somme, nous ne nous départirons pas tout de suite de nos pelures d'oignons. Et pourquoi ne pas en profiter pour nous demander que faire avec les pelures de nos fruits et légumes?

Rappelons que ce sont dans les pelures qu'est contenue la plus grande concentration de vitamines. Alors, bien souvent, il suffit simplement de brosser à l’eau les fruits et légumes, bio de préférence, afin de les consommer avec leur pelure.

Par exemple, les pommes de terre et les carottes se cuisent très bien de toutes les manières avec la pelure, la purée est même excellente! De même, toute compote ou gelée de pommes, poires, pêches, etc. sont aussi excellentes sans éplucher les fruits. Bien au contraire, vos créations n'en auront que plus de saveurs et de couleurs!

Je gaspille un peu, beaucoup, à la folie, ...pas du tout!

À défaut de nous peler, si nous nous effeuillions à présent ? Pour plus de fraîcheur, vous pouvez conserver laitue, chou, céleri, persil, etc. au réfrigérateur debout dans un pot d'eau. Autrement, une alternative au traditionnel effeuillage de la laitue : concoctez une crème de laitue entière, cœur compris. Essayer aussi une soupe de petits pois très jeunes sans les décosser.

Bonne fin d’hiver et surtout bon printemps!

Par Joanne Robitaille et Pauline Guyomard Équipe Sauve Ta Bouffe

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

En avril, ne te découvre pas d’un fil!

Se connecter

S'inscrire