Chroniques culinaires

Des bonbons à l’Halloween ? Oui, et à volonté…

Billet de blogue par

Les bonbons

Auteur : Recettes du Québec

Chroniques culinaires

Des bonbons à l’Halloween ? Oui, et à volonté…

Billet de blogue par

​Plusieurs croient que parce que je suis nutritionniste, je ne veux rien savoir des bonbons. Au contraire !

Surtout lors d’une occasion spéciale comme celle de l’Halloween. Je suis d’avis qu’il ne sert à rien d’interdire des aliments, ou de les présenter comme des « mauvais ». Ça ne fait qu’augmenter notre attirance pour eux (consultez ici l'article complet à ce sujet !). La preuve.

Durant mon enfance, je vivais en grande partie chez mes grands-parents. Et « Mamie » rimait avec « rosettes » et « Pot of Gold »! Vous les connaissez, ces chocolats de « dépanneurs » ? Chaque matin au départ de mes parents pour le travail, je descendais en bas, toute excitée (nous avions une maison bi-générationnelle). Mamie m’attendait. Elle avait caché ses petits chocolats au fond de l’armoire pour que maman ne les voit pas. Pas besoin de vous dire que je les dévorais à toute vitesse. Et si maman l’apprenait ?

Heureusement, j’ai réussi à désamorcer cette habitude lorsque ma grand-mère a quitté la maison pour aller vivre en résidence. Mais ai-je besoin de vous dire que je ne puis passer une journée sans un morceau de chocolat ? Chez moi, il y aura des bonbons à l’Halloween. J’offrirai des aliments plus nutritifs au travers des friandises, comme des légumes et des fruits, ainsi que beaucoup d’eau. Voilà qui donnera un répit aux estomacs qui passent leur journée à digérer du sucre et du chocolat.

Et vous, vos parents vous interdisaient-ils des aliments ?

Madame Nadeau a complété un baccalauréat en nutrition à l’Université de Montréal, elle est également auteure du livre « Bien manger pendant et après un cancer », au sujet duquel vous trouverez plus d’informations dans notre coin lecture.  

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Des bonbons à l’Halloween ? Oui, et à volonté…

Se connecter

S'inscrire