Chroniques culinaires

Augmenter l'efficacité du système immunitaire

Auteur : Import Process

Chroniques culinaires

Augmenter l'efficacité du système immunitaire

Il est possible d'augmenter l'efficacité de son système immunitaire pour mieux lutter contre les infections et les maladies. Voici quelques conseils chiropratiques faciles à intégrer à son quotidien.

 

 

Adapter son alimentation

  • Favorisez une diète anti-inflammatoire, donc optimisez les apports en zinc, magnésium, en vitamines B3 et B6 ainsi qu'en antioxydants.

  • Augmentez votre consommation en eau à 3 litres par jour. Cette eau doit être préférablement une eau de source non traitée (pas d'osmose ou de déminéralisation) si vous n'avez pas de filtre à charbon activé sur l'entrée d'eau de votre domicile.

  • Diminuez votre consommation en sucre. Évitez les sucreries, la liqueur douce régulière ou diète, les pommes de terre, les pâtes alimentaires, le pain de blé entier ou blanchi.

  • Utilisez un savon dont le pH est neutre. Un savon basique diminue l'acidité de la peau et diminue la barrière extérieure que votre corps possède contre les agents extérieurs.

  • Évitez les produits laitiers, car ils inhibent les mouvements des cils au niveau des bronches pulmonaires, empêchant ainsi l'évacuation des mucosités/toxines.

  • Favorisez la consommation des aliments qui ont un effet bénéfique sur le système immunitaire dont:

 

Les substances à action anti-bactérienne

  • Allicine: ail.

  • Lactobacilles: yogourt.

  • Eugénol: clou de girofle.

  • Anthocianates: vin rouge, raisin rouge.

 

Les substances à action anti-virale

  • Glutathion: asperge, brocoli, avocat (attention, l'avocat est un allergène potentiel).

  • Inhibiteur des protéases: haricot sec, maïs, noix.

  • Quercétine: oignon jaune et rouge, raisin rouge.

 

Adapter son environnement

  • Diminuez toute source de polluants possibles dans son environnement dont: le tabac; les produits ménagers; le smog et les animaux.

  • Évitez les allergènes les plus susceptibles de provoquer une réaction immunitaire:

Alimentaire: ombellifère (persil, carotte), oeuf, crustacé, poisson en conserve, lait, blé, légumineuse en conserve, banane, avocat, kiwi, moule, pomme de terre, tournesol, boeuf, arachide, mangue.

Environnementaux: acariens, poils d'animaux, moisissure, lavande, pollen.

  • Favorisez les comportements d'évitement face aux allergènes:

Alimentaire: ne pas consommer les aliments à risque.

Pollen: vérifiez les calendriers polliniques. Planifiez les vacances aux bonnes dates et aux bons endroits (le vent de la mer charrie peu de pollen, et contribue, donc à diminuer les allergies). Gardez les portes et fenêtres de la maison fermées durant les heures où l'exposition aérienne est la pire, soit entre 5h00 et 10h00 am. Évitez de faire sécher les vêtements à l'extérieur lorsque le pollen est fortement présent dans l'air.

Acariens: utiliser un chiffon humide plutôt que l'aspirateur ou le balai. Évitez les oreillers, les couettes en plumes ainsi que les toutous. Lavez chaque semaine la literie et les rideaux à l'eau chaude pour éliminer les acariens (54-60°C). Évidemment, l'eau chaude abîme les textiles. Vous pouvez alors essayer une recette qui élimine les acariens à 30°C, selon une étude menée en Australie:

  1. Mélanger 6 cuillères à soupe d'huile d'Eucalyptus avec 3 cuillères à soupe de savon de vaisselle.
  2. Remplir la cuve et laisser tremper 30 minutes.
  3. Ajouter le détergent à lessive et poursuivre normalement.

Animaux: évitez autant que possible tout contact avec eux, frottez-les au moins une fois par jour avec une serviette humide.

  

Référence:

Clinique Chiropratique du Dre Geneviève Fournier

Commentaires
Partage X
Chroniques culinaires

Augmenter l'efficacité du système immunitaire

Se connecter

S'inscrire