Chroniques culinaires
6 nov. 2015

À vos microscopes : les probiotiques se dévoilent!

Billet de blogue par Geneviève Nadeau Dt.P. Nutritionniste

À vos microscopes : les probiotiques se dévoilent! Auteur : Geneviève Nadeau

Chroniques culinaires
6 nov. 2015

À vos microscopes : les probiotiques se dévoilent!

Billet de blogue par Geneviève Nadeau Dt.P. Nutritionniste

Afin de chasser la grippe et les gastro-entérites, plusieurs ont l’habitude de consommer un supplément de probiotiques durant l’automne et l’hiver.

Bien que la recherche n’a pas encore élucidé les mécanismes reliés à une réduction de ces infections, les probiotiques, des bactéries vivantes bénéfiques pour l’être humain, semblent très prometteuses pour la santé. Quoi qu’il en soit, voici pourquoi il semble gagnant d’en consommer.

#1 Les probiotiques équilibrent votre flore intestinale Dès la naissance, votre tube digestif commence à se peupler de bactéries. Celles-ci, en provenance de la flore vaginale de la mère ou du lait maternel, régneront dans votre intestin tout au long de votre vie. Par la suite, votre alimentation influencera le type et la variété de bactéries intestinales qui s’y trouvent. Or, il a été démontré qu’une alimentation riche en gras saturés et pauvre en légumes et fruits pouvait déséquilibrer votre flore intestinale (augmentation des bactéries nuisibles, réduction des bonnes bactéries).

Selon les recherches menées à ce sujet, cela aurait pour effet d’accroître le risque de maladies chroniques. La consommation de probiotiques peut vous aider à rééquilibrer les bactéries de votre tube digestif, de sorte que les « meilleures » bactéries reprennent de leur vigueur, faisant ainsi compétition aux bactéries nuisibles.

#2 Ils réduisent la perméabilité des intestins Lors d’une maladie ou d’une infection, un processus inflammatoire s’installe : le corps sécrète des molécules qui peuvent endommager vos cellules à long terme. Or, la présence de ces molécules, de même que l’omniprésence de bactéries nuisibles, semblent associées à une réduction de la couche de mucus protectrice qui tapisse les parois de votre tube digestif.

De plus, il se crée un espace entre les cellules de votre intestin, laissant le passage libre aux substances indésirables qui se dirigeront vers d’autres systèmes du corps humain (ex. : sanguin, nerveux, lymphatique, etc.). C’est ce que les scientifiques appellent le « leaky gut » ou l’intestin « qui fuit ». Il apparaît que la consommation régulière de probiotiques empêche ou réduit ce phénomène.

#3 Mais sont-ils tous égaux ? Une panoplie de probiotiques existe sur le marché. Pour faire un choix sensé, rappelez-vous ceci :

  • Ce n’est pas parce qu’un produit renferme une plus grande variété de bactéries probiotiques qu’il est plus bénéfique;

  • Attention au marketing alimentaire! Plusieurs yogourts enrichis de probiotiques ne garantissent pas leur survie jusqu’au moment de la consommation. Pour qu’un produit soit efficace, les bactéries probiotiques doivent être vivantes lorsque vous les consommez;

  • Optez pour un produit qui a été étudié et dont l’efficacité a été clairement démontrée par la science (par exemple Bio-K+, une entreprise québécoise).

Pour en savoir plus sur les probiotiques et vous aider à les choisir, consultez un professionnel de la santé. Vous pouvez aussi valider la crédibilité du produit à l’aide de l’application à télécharger disponible ici : www.probioticchart.ca

Et pour vous inspirer, voici une recette de pouding au chia et aux probiotiques à essayer!

Partage X
Chroniques culinaires

À vos microscopes : les probiotiques se dévoilent!

Se connecter

S'inscrire